Embarquement immédiat

Madagascar ? C'est Antananarivo : cela va de soi ! Ce sont les lémuriens : rien à dire ! Mais c'est aussi Ambatomanga, petit village des Hauts-Plateaux qui a eu ses heures de gloire – notamment avec l'Ecole Pastorale –, actuellement connu grâce à son énorme rocher, réputé de par la foire d'Alarobia, et propulsé à la une, élections présidentielles obligent.

Ambatomanga, c'est aussi notre village, « Ankany tiana » que nous voudrions, partager avec vous. Que Barijaona, grand chanteur malagasy, me permette d’emprunter son expression pour dire qu’il aime son nid, son pays !

Ce site se voudrait le trait d’union entre Ambatomanga et les « zanaka ampielezana », la diaspora dans le monde ! Et pourquoi pas aussi celui des sympathisants ?

Ce site est de ce fait, le vôtre : à la seule condition qu’ils soient signés, vos articles, chansons, photos seront publiés ! Bien entendu, toute diffamation est à proscrire !

Nous accueillerons avec plaisir commentaire, suggestion ou correction . Ecrivez-nous  !

Ambatomanga, son rocher, ses champs et ses bois. Ses églises et ses écoles. Son passé et son présent !
Bain de jouvence ou découverte ?
Soyez les bienvenus sur le site.


Encore ½ heure et nous arriverons à Ambatomanga !
Nous sommes à Anjeva, gare autrefois prospère, située à quelques kilomètres du village natal de Marc Ravalomanana.



4 x 4 ou souris ?

Se rendre à Ambatomanga, c’est du sport garanti : d’énormes nids de poule pour ne pas dire d’autruche vous attendent à chaque tournant, quand ce n’est pas la boue qui vous fait faire des glissades mémorables. Mais la visite en vaut le coup !
A 12 km de Manjakandriana, à 12 km d’Anjeva, à 6 km de Carion, Ambatomanga est on ne peut mieux situé, d’autant que ces trois bourgs sont desservis par le train.
De Tananarive ? 32 km, un jet de pierre ! Euh : cela fait une bonne heure de route en 4 x 4. En taxi-brousse, il faut ajouter l’attente, soit une matinée, les taxis-brousse ne partant qu’une fois complets. Archi-complets, archi archi-complets, les poules et les canards ayant le droit de voyager, les sacs de manioc et de patate.aussi.


Pour nous faire pardonner, nous vous offrons quelques fraises qui ont mûri au soleil tropical !

Pendant ce périple, pas de panique : tout le long du chemin, galettes de riz, boulettes de viande issues tout droit de la cuisine locale, fruits garantis « bio » vous seront proposés à des prix plus qu’abordables. Quant à la boisson, préférez l’eau minérale, à moins d’avoir un estomac d’airain !
Bonne route et à bientôt !

Chance, aujourd’hui, vous êtes quitte pour quelques clics de souris !

Ah, cette boue !

Ceux qui s’en sortent sont, soit spécialistes de la luge, soit champions de slalom en ski !

DEBUT DE PAGE

Copyright 2005 Ravel - Réproduction interdite sans autorisation - ravelflorent@aol.com